« Tant qu’on n’aura pas diffusé très largement à travers les hommes de cette planète la façon dont fonctionne leur cerveau, la façon dont ils l’utilisent, tant qu’on n’aura pas dit que, jusqu’ici ça a toujours été pour dominer l’autre, il y a peu de chance qu’il y ait quelque chose qui change. »

Professeur Henri Laborit : conclusion du film d’Alain Resnais « Mon oncle d’Amérique » - 1980

Biblographie, Audio & Vidéo | Calendrier 2016 | Liens

Trente ans plus tard, un nombre grandissant d’êtres humains constate l’état déplorable auquel les comportements de dominance ont conduit la planète et l’humanité.

Ces comportements sont la conséquence de l’emprise de l’ego en chacun de nous. Ce petit moi limité a certes son utilité, mais lorsqu’il est aux commandes de notre vie, il se comporte de manière capricieuse, voire tyrannique, pour nous comme pour les autres.

Il s’agit donc à présent de passer de l’égoïsme à l’altruisme, de la compétition à la coopération, de la survie à la Vie, de la peur à l’Amour.

Dans cette optique, la Kinésiologie peut être d’une aide appréciable, d’abord sur un plan personnel : en nous permettant de sortir des apparences manifestées pour accéder à la réalité profonde de notre nature, passer du paraître à l’Etre.

Serge Kernilis prend le pari qu’à terme les changements personnels auront une répercussion bénéfique sur le plan transpersonnel et permettront l’émergence d’un monde meilleur.

Utilisant le test musculaire comme moyen de recherche d’éléments de compréhension et de rééquilibrage, la Kinésiologie Transpersonnelle est une méthode globale, pédagogique, respectueuse de la personne et de ses croyances, qui peut aider chacun à mieux se connaître et à mieux gérer sa vie dans le but primordial d'épanouir son potentiel de réalisation.

La méthode s'adresse à tous ceux, petits ou grands, qui souhaitent retrouver un bon équilibre sur différents plans : restaurer ou augmenter la confiance en soi, optimiser leur potentiel d'apprentissage, leurs capacités professionnelles ou sportives etc.

En résumé, il s’agit de dépasser les apparences de la personnalité manifestée, de sortir des personnages inadéquats que nous nous sommes amenés à jouer à notre insu pour découvrir notre véritable nature et de mettre notre richesse au service de la communauté humaine, dans une relation d’échanges équilibrés.

« J’en ai assez de vivre selon l’image que les autres donnent de moi. Je décide l’autonomie, je réclame l’indépendance dans l’interdépendance. » Albert Camus